Quel est l’impact du “coronavirus” sur votre portefeuille de placements ?

Quel est l’impact du “coronavirus” sur votre portefeuille de placements ?

Rendement 12-24 mois apres une chute du marché boursierCher(ère) client(e) et investisseur,

Les dernières semaines ont été signe de mouvements importants sur les marchés, et l’effet du « corona virus » a impacté directement les prévisions économiques et ainsi l’anticipation des résultats des entreprises à venir.

Cela a un impact direct sur leurs valeurs boursières à court terme et se traduisent finalement en bien des opportunités financières à saisir!

L’ensemble des portefeuilles que nous avons bâtis pour nos clients ont extrêmement bien réagis dans le contexte actuel, et vous pouvez nous savoir confiants et prêts à naviguer dans ce climat, peu importe la durée qu’il aura.

Sans vouloir enlever de l’importance à ce risque d’épidémie et de l’impact que ceci peut avoir sur l’économie, les médias se servent de ce climat pour créer un climat de panique, et les émotions peuvent prendre parfois le contrôle des investisseurs, à leur détriment, et nous voulons éviter ceci pour vous.

Au cours des prochaines lignes, mon intention est de vous donner l’heure juste sur la situation telle qu’elle l’es vraiment et vous permettre de naviguer de bonne façon dans ce courant et de saisir ces opportunités d’investissements pour vous!

Sincèrement,

Olivier Paré

Président-fondateur
Avego Gestion Privée Inc.
www.Avego.ca

Les émotions ne sont pas au service de vos investissements!

Alors que les émotions ont le pouvoir de vous faire sentir bien et être heureux, les émotions sont aussi la pire des choses lorsque vient le temps de gérer vos finances ou vos investissements!

Votre argent et vos investissements se doit d’être gérée de façon purement rationnelle, réfléchie, posée et vos décisions fondamentales ne doivent pas être prises sous le coup de l’émotion.

Le rôle de votre conseiller et votre (vos) gestionnaires de portefeuilles, est de prendre les meilleures décisions financières rationnelles, en fonction du contexte et des occasions actuelles.

Devriez-vous avoir une vision « court » ou « long terme » avec vos investissements (et qu’est-ce que ça signifie vraiment!)

 Note : À moins que vous prévoyiez retirer plus de 10 à 20% du total de vos investissements dans les 12 à 24 prochains mois, les fluctuations des marchés à court terme ne devraient pas vous affoler ou vous inciter à effectuer des changements importants à court terme.

Pourquoi lorsque les médias s’affolent à nous reporter les pertes boursières, nous changeons tout d’un coup notre vision et notre planification financière à « long terme », pour une vision « court terme » ?

Une vision et des prises de décision financières en fonction du « court terme » n’a jamais permit à personne de bâtir un patrimoine et une fortune importante.

Être axé sur vos plans à long terme, vos objectifs, votre vision, est ce qui prime avant tout en matière de finances. C’est la clé. C’est pourquoi nous et nos gestionnaires de portefeuilles recherchent toujours des entreprises fortes, qui perdureront (et prospèreront) dans le temps.

 

Quelle est la durée d’un recul boursier ?

Bien souvent, lorsque l’on vit une correction boursière (ou marché baissier comme actuellement), il faut comprendre que cela est temporaire du au pessimisme de l’anticipation de l’impact de l’économie sur les entreprises.

En recherchant toujours les meilleures entreprises pour investir dans un horizon à long terme, l’investisseur réussit à se servir de ces périodes pour trouver des grandes entreprises ayant été touchées, et lui permettant d’acquérir pour un prix plus bas que normalement.

[des entreprises solides financièrement et reconnues peuvent s’acheter de 10 à 30% plus bas qu’il y a quelques semaines].

Or, il est crucial de rester investi, car il ne s’agit que de quelques mois ou années pour récupérer ses pertes, comme le démontre très bien le graphique suivant.

D’après-tout, est-ce que vous arrêterez de vous acheter des produits de pharmacie, vous alimenter, d’utiliser votre téléphone ou votre voiture, parce qu’une crise survient ?

Certes, certaines habitudes de vie peuvent être modifiées lors d’une pandémie, mais dans un horizon à moyen et long terme, les bonnes entreprises perdureront et reprendront (et dépasseront) leurs valeurs initiales dès que les marchés anticiperont le retour à leur profitabilité initiale.

 

Comment protégez-nous vos investissements actuellement?

Même si les marchés boursiers ont connu des pertes importantes depuis le début de la crise (+20% de pertes depuis le début pour la majorité des indices), heureusement, cela ne signifie pas que toutes les classes d’actifs subissent des pertes et que vos portefeuilles se traduisent en des pertes aussi élevées.

Depuis le début de la crise, les obligations gouvernementales ont pris énormément de valeur et ont générés des rendements oscillants entre +5 à +10%.

Lorsque les marchés boursiers s’effondrent, les investisseurs institutionnels se regroupent dans les classes d’actifs « sécures », et contribuent ainsi à ce que ceux-ci prennent de la valeur temporairement.

Dans un objectif de protection d’actifs, la majorité de nos portefeuilles conservateurs et équilibrés détenaient déjà beaucoup d’obligations avant la crise, ce qui a contribué à ajouter des rendements positifs sur ces portions et diminuer l’importance du rendement négatif des cours boursiers sur les valeurs de vos portefeuilles.

Je vais d’ailleurs au cours des prochains jours vous expliquer quelles autres classes d’actifs que nos gestionnaires utilisent dans vos portefeuilles pour protéger vos placements et la volatilité de vos portefeuilles actuellement.

En conclusion.

Nous vivons actuellement une crise historique, qui est synonyme de la mondialisation : ce qui se passe en Chine, en Europe, ou aux États-Unis, impactent directement l’économie mondiale et canadienne.

Cela peut se traduire par des mouvements importants sur les marchés à court terme.

L’ère dans laquelle nous vivons nous démontre qu’actuellement, tout se fait plus rapidement qu’avant; une pandémie se crée plus rapidement, l’information se partage plus rapidement, et les baisses (et hausses) boursières se sont plus rapidement que jamais avant! Nul ne peut l’ignorer.

L’histoire et la vie nous a démontré que c’est à ces moments qu’il est important d’être posé, rationnel et patient, et conserver nos objectifs à long terme en tête!

Cordialement,

Olivier Paré

Président-fondateur
Avego Gestion Privée Inc.
Représentant de courtier (épargne collective et marchés dispensés)
Inscrit auprès de Gestion Financière Cape Cove Inc.

www.Avego.ca

 

Note : Bien que nous ayons fait tout en notre pouvoir pour vous résumer la situation, ces commentaires et opinions ne doivent pas être traduits en conseils financiers. Vous devriez, avec l’aide d’un expert financier, prendre des décisions afférentes à votre situation financière personnelle.

Rendement 12-24 mois apres une chute du marché boursier
Rendement 12-24 mois apres une chute du marché boursier

Impact du rendement 12-24 mois après une chute

Olivier Paré

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier. Il est diplômé de l’Institut canadien des valeurs mobilières (ICVM), une institution chef de file de la formation et de l’avancement professionnel en finance et investissement au Canada. Il détient également un certificat en assurance de personnes et une licence de représentant en épargne collective.

Laisser un commentaire

Fermer le menu