Avr262016

Par Maud Salomon, Directrice de compte

Message d’Olivier Paré :

Réputée pour son fameux site web REEE.ca, Maud Salomon intervient régulièrement dans les médias Québécois concernant les REEE, mais aussi concernant la MAPA (mise à part de l’argent).
Ayant joint le cabinet AVEGO l’automne dernier, celle-ci vous partage dans un langage simple la fameuse stratégie de la MAPA, qui pourrait vous permettre de rendre les intérêts de votre maison déductibles d’impôts.

Bienvenue à Maud et bonne lecture !

Il s’agit ici de transformer des dépenses personnelles et intérêts non déductibles en dépenses avec intérêts déductibles d’impôt. Autrement dit : Faire en sorte que le travailleur autonome (non incorporé) conserve ses liquidités afin de payer ses dépenses personnelles ou ses emprunts pour lesquels les intérêts sont non déductibles pour les transformer en dépenses où les intérêts seront déductibles.

Réorganiser la manière de dépenser du travailleur autonome

Aujourd’hui, voici ce qu’il fait :

Chiffre d'affaires

Voici ce qu’il fera :
Ouvrir 2 comptes séparés, l’un servant aux recettes et l’autre aux dépenses.
Supposons que l’hypothèque résidentielle soit de 200 000$ à un taux moyen de 6% sur 35 ans, alors l’économie en impôt du fait du transfert d’intérêts non déductibles à déductibles, pourrait atteindre plus de 80 000$.

Compte Recette D'entreprise

200 000$, 6% sur 25 ans   =   paiement mensuel de 1 288,60$ soit un paiement total sur 25 ans de 386 580$.

L’intérêt déductible sur une période de 25 ans serait donc de 186 580$, à un taux d’imposition moyen de 45%, alors l’économie en impôt pourrait atteindre 83 961$.

Cette stratégie est d’autant plus efficace pour les travailleurs autonomes non incorporés, mais peut l’être tout autant pour un particulier propriétaire d’immeubles à revenus.

Toute l’efficacité de la stratégie s’appuie ensuite sur les critères suivants :

– 1er critère : faire plus de recettes que de dépenses et idéalement, avoir  un  chiffre d’affaires de plus de 200 000$.
  – 2e critère : avoir une bonne marge de crédit qui permet de ne payer que les intérêts, voir même aucun.
 – 3e critère : faire preuve de discipline

Cette technique existe depuis 2002 et Revenu Canada a rendu une décision anticipée (2002-018052) confirmant le bien-fondé de cette stratégie et a aussi publié une interprétation technique (2005-011187) à ce sujet.

La mise à part de l’argent est tout simplement une façon de réorganiser vos dépenses. Tant que vous ne polluez pas votre allocation de dépense d’entreprise, tout est limpide.

Cette stratégie est assez simple à mettre en place et je me ferai un plaisir de vous accompagner dans cette démarche. Contactez-moi pour plus d’informations !

Article inspiré de Monsieur Yvan Chartrand, fiscaliste, lors de la parution en juin 2010 dans conseiller.ca de son article  »Regards sur 10 ans de fiscalité ». Il est aussi le fondateur en 1992, du Centre québécois de formation en fiscalité (cqff) : http://www.cqff.com/

Maud Salomon

Conseillère en sécurité financière

Maud Salomon est directrice de compte chez AVEGO Groupe Financier. Elle est certifiée en assurance de personne, détentrice d’une licence en épargne collective et spécialiste de la MAPA.

Tél. : 418-266-7290

Courriel: maud.salomon@avego.ca

Web : www.reee.ca

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !