Mar222016

Par M. Guillaume Beaudin, Consultant en planification et litiges fiscaux

Message d’Olivier Paré :

La fiscalité fait partie de notre quotidien et c’est avec plaisir que nous traitons régulièrement avec Guillaume Beaudin de Fisc-Aide, qui est devenu un excellent partenaire d’affaires au fil du temps.
Bien connu par nos clients lorsqu’ils ont des questions fiscales ou de litiges fiscaux, celui-ci (basé à Laval) a décidé récemment d’avoir un bureau satellite à même notre siège social de Québec afin de développer la grande région de Québec.
Ce mois-ci, Guillaume parle d’un outil fort intéressant pour bien des gens, particulièrement les investisseurs immobiliers ! Bonne lecture.

Mettre un actif au nom de quelqu’un d’autre, ajuster le prix de vente d’un immeuble, faire une remise à l’acheteur suite à la vente d’un immeuble pour faciliter le financement ; est-ce légal aux yeux de Revenu Québec et de Revenu Canada ?

D’abord, il est important de comprendre que la contre-lettre est complexe, et que chacune des situations doit être analysée indépendamment avant de déterminer si elle est fiscalement valable ou pas.

Toute personne peut détenir des biens pour autrui en vertu d’un contrat de prête-nom. Pour être valable, le contrat prête-nom doit avoir été conclu lors de l’acquisition du bien ou avant, et doit respecter les dispositions du Code civil du Québec.

De plus, pour être reconnu sur le plan fiscal, les partis impliqués par la contre-lettre doivent tous divulguer le contrat de prête-nom et en exposer la teneur à Revenu Québec et Revenu Canada lors de la production de leur déclaration fiscale pour l’année en cours dans laquelle le contrat a été conclu.

Lexique :

– MANDATAIRE : La personne qui possède officiellement le bien (Le prête-nom) ;

– MANDANT : La personne qui doit utiliser un prête-nom pour acquérir un bien à sa place.

Effets du prête-nom :

– Un mandataire n’a pas droit aux revenus qu’il perçoit, étant tenu d’en rendre compte au mandant. À titre d’exemple, les revenus locatifs, dividendes ou gain sur vente d’immeuble reçus par un mandataire >- sont la propriété du mandant et constituent un revenu imposable pour le mandant.

– Le vrai propriétaire est le mandant et l’obligation du mandataire prête-nom est de rendre compte au mandant et de lui remettre ce qu’il perçoit pour lui. La vente de l’immeuble pourrait se traduire, pour le mandant, par la réalisation d’un revenu ou d’une perte, d’un gain en capital ou d’une perte en capital ainsi que par une récupération d’amortissement.

– La contre-lettre peut également être produite dans le cas d’un ajustement de prix de vente, ou d’une remise à l’acheteur.

Limites du contrat de prête-nom :

– Le fisc ne reconnaîtra pas les effets d’un contrat de prête-nom lorsque les partis cherchent, par ce moyen, à jouer sur deux tableaux sur le plan fiscal, ou encore lorsque le contrat de prête-nom constitue un trompe-l’œil.

À titre d’exemple ;

– Si un immeuble est acheté par un prête-nom pour qu’il puisse utiliser l’exemption pour résidence principale à laquelle le mandant n’aurait pas droit ;

– Si un prix de vente est diminué dans le but de faire réduire le gain en capital imposable du vendeur ;

La contre-lettre peut être un outil inestimable pour les investisseurs immobiliers et les gens d’affaires, autant pour la protection d’actifs, qu’au niveau de la rapidité à laquelle il peut augmenter son portefeuille immobilier.

Contactez-nous pour avoir plus d’informations.

Guillaume Beaudin

Guillaume Beaudin

Consultant en planification et litiges fiscaux

Ayant étudié à HEC Montréal en Comptabilité Professionnelle et passionné de fiscalité, Guillaume a fait ses classes au Cirque du Soleil avant de se joindre à l’équipe de Fisc-Aide.

Tél. : 450-973-9963

Courriel: gbeaudin@fisc-aide.com

Web : www.fisc-aide.com

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !