Juil022015

Vous avez sans doute entendu parler des problèmes financiers (ou de la « descente aux enfers ») du chroniqueur judiciaire Claude Poirier.

Lors de son entrevue livrée à l’émission « Tout le monde en parle », celui-ci a exprimé son amertume et ses regrets quant aux problèmes financiers auxquels il fait face ainsi qu’aux erreurs qu’il a commises.

Pour revoir la vidéo : http://ow.ly/LHvT6

À 2 reprises, celui-ci a mentionné un problème de « liquidité » de ses placements, source des problèmes financiers qu’il a subi à la suite d’un arrêt de travail dû à des ennuis de santé.

« Imbécile comme j’ai été, dit-il, j’ai placé des avoirs pour une période de 5 ans. C’était gelé. »

Puis il ajoute à cela : « Quand j’ai été pogné pas de salaire pendant 2 ans […] , j’ai eu des maudits problèmes… j’étais pogné. »

Claude Poirier a fait erreur en choisissant un type de placements « gelés » pendant une période de 5 ans. Ceci lui a coûté bien des déboires financiers qui l’ont mené à une situation financière précaire à l’âge de 76 ans.

Comment se fait-il qu’un homme fortuné et intelligent se soit retrouvé dans une telle situation ?

Comme il l’a dit lui-même, M. Poirier n’est pas adroit à « négocier ces affaires-là ».

Pour bien des gens, prendre les bonnes décisions en matière d’investissement ne fait pas partie de leurs plus grandes forces. Il peut aussi simplement s’agir d’une question d’intérêt personnel envers ces choses.

Ils se tournent alors vers leur institution financière (comme l’a fait monsieur Poirier) et acceptent des options de placements sans en connaître les conséquences.

Le piège des placements garantis liés aux marchés et les placements garantis

Les grandes institutions financières connues distribuent depuis des années des placements, se ventant que « le capital est garanti ». Ce qu’ils oublient de dire aux clients c’est que cet argent ne sera en AUCUN CAS disponible avant un certain nombre d’années (bien souvent 5 ans).

Rappelez-vous ce que vous faisiez et quelle était votre situation il y a cinq ans. Cinq ans c’est long, et il peut se produire bien des évènements y compris des changements dans votre situation financière. Les événements de la vie peuvent faire en sorte que vous ayez besoin de vos investissements plus tôt que vous ne l’ayez cru! Bien des gens croient qu’ils n’auront « pas besoin de cet argent avant la retraite» et ne pensent pas à l’impact d’une perte d’emploi par exemple, d’une maladie, une séparation ou tout autre épisode malheureux.

À titre d’exemple, les placements « garantis liés aux marchés », ont 3 inconvénients majeurs pour le client :
1) Le rendement est inférieur au rendement que vous auriez fait si vous aviez investi dans l’indice sous-jacent (par exemple, les soins de santé, les services financiers, ou les actions américaines). Historiquement, le rendement des produits de placement garantis est très faible.

2) Le rendement a souvent un plafond MAXIMUM. On annonce souvent un rendement maximum de 20%, par exemple. Cependant, on oublie de nous mentionner que ce rendement est l’appréciation TOTALE maximale permise pendant 5 ans, ce qui ne représente qu’un rendement annualisé de 3,71%.

3) Le rendement réel ne peut être connu qu’à l’échéance. Encore une fois, cinq ans, c’est long. Même si le marché est excellent pendant 3 ou 4 ans, voire plus, vous pourriez perdre tous les gains réalisés à la toute fin de cette période de cinq ans.
En conclusion, Claude Poirier a…

…fait les mêmes erreurs que bien des investisseurs ; investir dans un produit non liquide, moyennant un très faible rendement et qui permet à son institution financière de réaliser, année après année, des milliards de dollars de profit.

  • Choisissez un conseiller compétent et opter pour LA meilleure option de placement pour vous
  • Ayez toujours un fond d’urgence
  • Ayez accès à vos investissements en tout temps
  • SI vous avez des investissements volatiles, conservez une portion raisonnable du portefeuille dans des liquidités ou dans des placements moins volatiles en cas de besoin
  • Si vous êtes en affaires, optez pour un placement dans une compagnie d’assurance qui est INSAISISSABLE en cas de poursuite

J’espère que les déboires de Claude Poirier vous auront permis d’apprendre certaines erreurs… à ne pas commettre!

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !