Juin012015

En 2009, le gouvernement fédéral a instauré le CELI (Compte d’Épargne Libre d’Impôt) vous permettant ainsi d’investir annuellement selon vos choix de placements et vous procurant des rendements entièrement à l’abri de l’impôt.

En effet, l’intégralité des rendements générés par les placements de votre CELI sera exemptée d’impôt.

Alors que les cotisations annuelles permises étaient de l’ordre de 5 000$ par année de 2009 à 2012, puis de 5 500$, un nouveau plafond de 10 000$ a été proposé par le gouvernement fédéral et ce, dès 2015.

Ce nouveau plafond permet à toute personne admissible de 18 ans et plus d’investir dans un CELI un total de 41 000$ en 2015 (maximum de cotisation auquel sera soustrait le montant de vos investissements précédents).

Pour un couple, ceci représente un montant maximal possible de 82,000$ à l’abri de l’impôt dès maintenant!

Important : Même si l’approbation du Parlement est nécessaire pour cette mesure proposée, le gouvernement fédéral permet déjà à tout individu de profiter de ce nouveau plafond maximum.

Pour consulter l’avis de l’ARC à ce sujet : http://ow.ly/MJPUl

Rappel de 5 avantages importants du CELI pour vous :

  • Rendement annuel entièrement libre d’impôt annuellement
  • Possibilité de retraits entièrement libres d’impôt
  • Les sommes retirées de votre CELI peuvent être réinvesties l’année civile suivante (à compter du 1er janvier)
  • Le rendement et les retraits du CELI ne compromettent en rien les montants que vous pourriez recevoir du gouvernement tels que la Prestation fiscale pour enfants, la Pension sécurité de vieillesse (PSV) ou le Supplément de revenu garanti (SRG)
  • Suite à un décès, le CELI peut être transféré (à sa juste valeur marchande) à votre époux (se) ou conjoint(e) de fait sans diminuer le montant maximal de ses propres cotisations

Ce nouveau plafond annuel de 10,000$ a un impact significatif dans la planification fiscale et de retraite.  Il est important de revoir et d’adapter votre planification afin de profiter des avantages offerts par cette nouvelle réalité.

À titre d’exemple, voici 5 situations où vous pourriez tirer avantage du CELI

1) Vous gagnez des revenus inférieurs à 41 935$ imposable en 2015 et investissez en vue de votre retraite.

Dans cet exemple, vous pourriez cesser l’utilisation du REER et opter pour le CELI.  Pourquoi ?

Votre REER vous permet d’obtenir une déduction fiscale de 28,52%.  C’est à ce même taux que vous serez imposé lors du retrait de vos REER.  En cumulant plutôt vos épargnes-retraite dans un CELI, vous composez un patrimoine entièrement libre d’impôt.

Une fois à la retraite, vous pourriez être admissible au supplément de revenu garanti (SRG), bénéficier d’un revenu imposable inférieur et optimiser vos crédits d’impôts pour frais de médicaments, etc.

2) Vous avez des placements non enregistrés qui génèrent des revenus imposables (tel un prêt investissement)

Si ce n’est déjà fait et que vous détenez des placements non enregistrés générant des revenus imposables, vous avez tout intérêt à maximiser votre CELI !

La stratégie de placement qu’offre le prêt investissement est encore tout à fait valable (emprunter pour investir).  Et c’est un fait que le montant d’intérêts payés sera déduit de votre revenu imposable.  Cependant, il faut garder en tête qu’une portion du rendement sera, elle, tôt ou tard imposable.

Dans certains cas, il pourrait être encore plus avantageux de renoncer à cette déduction des intérêts payés et d’investir les sommes empruntées dans un CELI, à l’abri de l’impôt, plutôt que dans un placement non enregistré.  (Les intérêts payés ne sont pas déductibles si vous investissez dans un placement non imposable tel que le CELI)

À court terme, vous ne bénéficiez pas de déduction fiscale, par contre, à moyen et long terme vous aurez créé un actif entièrement libre d’impôt et pourriez économiser des milliers de dollars supplémentaires.

3) L’optimisation de votre REER grâce au CELI

Vous cotisez annuellement au REER car vous et votre conseiller jugez qu’il est avantageux de le faire.

Utilisez votre remboursement d’impôts (qui est en fait l’avantage du report d’impôt que procure le REER) et investissez-le… dans votre CELI.

De cette façon, vous profitez des avantages des 2 véhicules et aurez plus d’options pour optimiser vos revenus de retraite éventuellement.

4) Choisissez les placements ayant le plus fort potentiel de rendement dans votre CELI

Le CELI peut être considéré comme un placement à long terme et non seulement pour les besoins à court ou moyen terme.

Si votre tolérance au risque est élevée, et selon le choix de vos placements, ceux-ci pourraient générer un rendement considérable entièrement libre d’impôt.

Le rendement provenant de votre REER (qu’il s’agisse d’un revenu d’intérêt ou de gain en capital) sera quant à lui pleinement imposable.

IMPORTANT :  Beaucoup trop d’investisseurs ou épargnants souscrivent à des CELI auprès d’institutions financières ne rapportant absolument RIEN (ou presque rien).  À quoi bon avoir un rendement à l’abri de l’impôt si… vous ne faites pas de rendement ?!

5) Les placements dans une police d’assurance vie universelle

Très populaires dans les années ’90 et 2000, les polices d’assurance vie universelles vous permettent d’investir à l’abri de l’impôt à même votre police d’assurance.

Ce véhicule est effectivement très avantageux fiscalement dans le cadre d’une planification successorale.  Les rendements obtenus restent à l’abri de l’impôt tant et aussi longtemps qu’ils restent dans la police.  Les sommes qui en sont retirées sont cependant imposables.

Si vous avez contracté votre police vie universelle dans le but de profiter de ces placements à la retraite il pourrait être plus avantageux de penser au CELI comme alternative.

Il est important de bien évaluer cette situation, car l’utilisation de ce type de police dans le cadre d’une planification a encore sa place dans bien des cas!

Consultez votre  conseiller ou planificateur financier pour connaître les utilisations potentielles du CELI pour vous permettre de prospérer et diminuer (ou éliminer) votre charge fiscale.

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !