Mar252015

Je fais partie de la génération dite «Y» mais je n’ai que très peu de clients «Y».  En revanche, j’ai plusieurs clients de la génération «X» et beaucoup de «baby-boomers».  Je vous laisse deviner pourquoi!

J’ai été interviewé récemment par le Journal Finance et Investissements.  On m’a demandé mon opinion sur la façon d’aborder les gens de la génération Y et de les intéresser aux finances. 

C’est un fait qu’ils sont très différents des générations qui les précèdent mais je crois que leur façon de voir certaines choses peut bénéficier à un grand nombre de personnes.  Vous pouvez consulter l’article entier à l’adresse : http://ow.ly/KxoM3

1) Être plus équilibré

Les gens de la génération Y sont disposés à parler de leur avenir et à s’y préparer mais personne ne veut y parvenir au détriment de leur confort d’aujourd’hui.  Dans ce sens, posons-nous la question :  À quoi bon accumuler des avoirs si vous n’en profitez pas?

Je rencontre malheureusement trop souvent des gens qui, arrivés à l’âge de la retraite, ont accumulé des actifs considérables mais n’ont jamais voyagé ou profiter des petits, ou grands plaisirs de la vie.  Des gens qui se sont «privés» toute leur vie.

Il est bon de garder un certain équilibre en toute chose. 

Je dirai que, sans verser dans l’extrême opposé et en référence à l’adage : «Le succès n’est pas une destination mais bel et bien un voyage!», nous devrions pouvoir profiter de ce qui nous est offert tout au long de la vie active aussi bien qu’à la retraite.

2) Commencez à planifier dès que possible

Contrairement à beaucoup de gens des générations antérieures, les  «Y» sont plus conscients de la dette publique.   Ils sont sensibles au fait que les régimes gouvernementaux seront sans doute très différents lorsqu’ils seront à leur tour à la retraite. 

Ils reconnaissent leur responsabilité face à leur futur et savent qu’ils devront subvenir seuls à leurs besoins.

3) Les « Y » veulent en apprendre plus

Un sondage du Mouvement Desjardins indique que 74% des gens de 25-34 ans disent avoir des connaissances faibles ou inexistantes dans le domaine des finances, cependant, 63% d’entre eux disent vouloir en apprendre plus.

Les «Y» ne sont pas seuls dans cette situation.  Selon moi, peu importe l’âge, la moyenne des connaissances en matière d’investissements et de planification financière est plutôt faible.

Heureusement, de plus en plus de gens s’intéressent aux finances, ce qui est une très bonne chose!

4) Amusez-vous!

Cela peut sembler banal mais… combien de personnes s’amusent réellement au quotidien ?

Mon amoureuse et moi nous amusons beaucoup et en toutes situations.  Pendant un weekend d’activités extérieures, à rire et à bien manger, comme quand nous faisons les courses. 

Il y a quelques semaines pendant que nous magasinions au Costco, nous avons été frappés de voir si peu de gens sourire et s’amuser.  Sur des dizaines de personnes rencontrées, seulement 1 ou 2 souriaient.  C’est pourtant si simple et ça fait tellement de bien !

Faites de tous moments, petits ou grands, un prétexte pour vous amuser et sourire. 

Profitez de la vie et entourez-vous de gens qui aiment rire; c’est contagieux! ☺

Olivier Paré

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !