Fév022014

Plusieurs personnes se fixent en début d’année l’objectif d’épargner davantage, s’intéresser davantage à leurs finances, ou tout simplement rembourser certaines dettes pour la prochaine année.

Qui dit « début d’année » dit…

Il est habituel en début d’année d’entendre parler de cotiser au « REER » avant la date limite.

Pour ma part, le début d’année marque une période très occupée non pas seulement à cause des cotisations REER que mes clients doivent prendre avant la date limite (fixée au 3 mars 2014) mais bien parce que le début d’année est une période propice à la révision de vos objectifs, de votre plan financier et des objectifs au courant de l’année 2014!

Profitez du début d’année pour rencontrer votre conseiller financier, en placement ou fiscal afin de discuter des objectifs que vous avez à moyen et court terme.

Le « REER » : Un outil avantageux pour bien des gens!

Alors que jadis, le bon vieux « REER » était le seul outil pour épargner en vue de la retraite, aujourd’hui plusieurs autres véhicules existent afin d’atteindre vos objectifs de retraite.

Le REER vous permet d’obtenir une déduction fiscale sur le montant investi (et ainsi, obtenir un remboursement d’impôts sur les montants payés en trop au courant de l’année, selon votre taux d’imposition marginal).

Ce montant (fixé à un maximum de 18% de votre revenu net admissible, additionné de toutes cotisations non utilisées des années antérieures) progressera à l’abri de l’impôt jusqu’au moment de votre retrait, qui sera alors imposé à votre taux marginal.

Le REER reste et sera toujours intéressant pour ceux qui veulent diminuer leur charge fiscale aujourd’hui  et qui, dans le meilleur des mondes, prévoient avoir un taux d’imposition similaire ou plus bas lors du retrait.

Le « CELI » : Le petit-nouveau qui mérite d’être mieux connu !

Ayant fait son apparition en 2009, le CELI (Compte d’Épargne Libre d’Impôt) est un véhicule de placement qui vous permet d’investir de l’argent qui vous procurera des rendements totalement libres d’impôts!

Vos cotisations ne vous donnent pas de déductions comme dans le cas du REER mais vos retraits, quant à eux, seront totalement exempts d’impôts!

Contrairement à ce que bien des gens croient, le CELI vous permet d’investir dans n’importe quel type de placements (fonds communs de placements, actions, marchés dispensés, obligations, dépôts à terme, etc.) et non pas seulement dans un compte de banque vous rapportant seulement un taux d’intérêt de 1 ou 2%!

Vous devriez songer au CELI dans plusieurs cas, entre autre:

-Vous prévoyez que vos revenus augmenteront, et préférez garder vos droits de cotisations REER pour une année ultérieure

-Vous pourriez avoir besoin de ce montant au cours des prochaines années

-Vous prévoyez qu’au moment du retrait de vos sommes, votre taux d’imposition pourrait être plus élevé qu’au moment de votre investissement

-Votre taux d’imposition est relativement bas et gagnez des revenus sous les 40,000$

NB : Notez que vous pouvez cotiser un montant de 5 500$ par personne majeure admissible dans votre CELI en 2014, auquel s’ajoute les 25 500$ de cotisation que vous auriez pu prendre depuis 2009, vous donnant donc la possibilité de cotiser un montant total de 31 000$ à ce jour.

Une police d’assurance vie pour épargner en vue de la retraite ?!

Plusieurs autres solutions et véhicules sont disponibles pour la planification en vue de la retraite. Entre autre, certaines polices d’assurance vie vous permettent d’accumuler des sommes importantes à l’abri de l’impôt, qui croient au fil des années.

En plus d’augmenter votre valeur successorale nette instantanément, votre patrimoine croît alors à l’abri de l’impôt au fil des années.

De plus, des stratégies fiscales vous permettent d’avoir accès aux valeurs de votre police d’assurance sans créer d’impacts fiscaux !

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès d’un spécialiste dans le domaine.

Le REEE : comment l’utiliser à bon escient

Le REEE (Régime Enregistré d’Épargne Études) est un véhicule extrêmement avantageux… pour l’épargne en vue des études des enfants.

S’il est important pour vous de participer (en totalité ou en partie) au financement des études post-secondaires de vos enfants, le REEE est définitivement le véhicule qu’il vous faut!

Ce véhicule vous permet d’obtenir de 20% à 40% de votre investissement annuel en subventions du gouvernement fédéral (avec un maximum de 600$ par année, selon vos revenus, et un maximum cumulatif à vie de 7200$ par enfant) et de 10% provenant du gouvernement provincial (jusqu’à un maximum annuel de 250$ et 3600$ à vie).

En résumé, vous pouvez épargner en vue des études post-secondaires de vos enfants et recevoir des montants importants des gouvernements.

L’argent que vous déposez n’est pas déductible d’impôts. Cependant, le rendement et les subventions progressent à l’abri de l’impôt.

Le rendement et les subventions seront alors imposés lors du RETRAIT de celles-ci, dans les mains du BÉNÉFICIAIRES (soit l’enfant, qui aura normalement des revenus plus bas que ses parents donc un taux d’imposition très faible voire nul)! 

En conclusion…

Plusieurs régimes existent pour plusieurs situations et plusieurs objectifs différents.

Rencontrez votre conseiller et discutez avec lui de vos objectifs, afin que celui-ci vous recommande les meilleures solutions à utiliser selon votre situation personnelle.

 

AVEGO Groupe Financier

Tél.: (418) 266-7290

Sans frais: (855) 266-7290

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !