Juin032010

 

Le taux directeur de la Banque du Canada a été revu à la hausse,
mardi dernier (le 1er juin), tel que nous nous attendions depuis
longtemps.

Le taux directeur, qui était de 0.25% depuis le 21 avril 2009,
est passé maintenant à 0.50%.

Cette augmentation est faite, en grande partie, grâce à des statistiques
de reprises économiques et un marché de l’emploi plus fort que prévu.
Le but premier d’une hausse de taux est pour éviter l’inflation.

Le mandat de la Banque du Canada est de conserver le taux d’inflation
dans sa fourchette cible, soit de 1 à 3% (en visant 2% d’inflation) et
c’est pour éviter une telle hausse d’inflation que la Banque a augmenté
son taux directeur mardi.

Quelles sont les conséquences pour vous et moi ?

Cette récente hausse a pour effet que les grandes Banques Canadiennes,
qui avaient leur taux préférentiel à 2.25% depuis longtemps, ont déjà
augmenté (pour la majorité) ce taux à 2.50%.

Une hausse du taux « directeur » aura pour impact normalement d’augmenter,
du même pourcentage, le taux préférentiel que les Banques offrent à leurs
clients.

Ce qui veut dire que si vous détenez un taux variable, celui-ci augmentera
en général de 0.25%. Ce qui représente une hausse de votre coût d’intérêts total
de 250$ par ANNÉE, pour un prêt de 100,000$, par exemple.

Pas de panique! Il n’y a présentement aucune raison de s’affoler
sur cette récente hausse de taux.

Comparativement aux taux fixes de 4 ou 5 ans, que l’on peut obtenir
présentement toujours à plus de 4%, les taux variables sont de plus en plus
intéressants car certaines institutions offrent des rabais de ce taux allant
de 0.50% à même 0.75% en dessous du taux préférentiel, soit 2.50%
maintenant. (donc, vous pouvez obtenir un taux variable entre 1.75%
et 2% présentement, ce qui est très intéressant).

La Banque du Canada, dans son communiqué du 1er juin dernier,
restait très prudente car elle sait très bien que l’économie mondiale est
très fragile actuellement; les événements et statistiques récentes en
Europe nous ont démontré que la reprise mondiale n’est pas encore
aussi simple que certains le prétendent.

Contrairement à ce que plusieurs croient, il serait peu probable que
nous connaissions d’énormes hausses au cours des prochains
mois vu la fragilité de l’économie.

La prochaine rencontre de la Banque du Canada pour réviser son taux
directeur est le 20 juillet: Donc, il n’y a aucun changement prévu des taux
variables d’ici là.

Personnellement dévoué à votre Liberté et votre Sécurité financière,

Olivier Paré
Conseiller Financier Indépendant
Tél.: 418-266-7290


PS: Les idées, concepts et stratégies ci-dessus sont des

opinions et non pas des recommandations. L’auteur de cet

article, Olivier Paré, ne peut PAS être tenu responsable de

quelque erreur ou omission contenu dans cette Chronique et

vous devriez obtenir l’avis de votre conseiller financier, fiscal

ou légal avant de prendre quelque décision qu’il soit face aux

idées, concepts ou stratégies décris dans la présente

Chronique, chaque situation étant différente.De plus, la présente

Chronique n’engage la responsabilité d’aucune compagnie ou

institution financière avec laquelle M. Olivier Paré faire affaires.

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !