Jan202010

Depuis l’arrivée du CÉLI (Compte d’Épargne Libre d’Impôt)  en 2009 (qui vous permet d’investir 5000$ par année, par personne et ce, sans AUCUN impôt à payer sur le rendement de vos placements), les règles ont changé!

Alors que jadis, le REER était la meilleure option pour épargner en vue de la retraite, le CELI est maintenant une option à considérer pour plusieurs personnes.

Selon votre situation, peut-être devriez-vous plutôt cotiser à votre REER, votre CELI (ou les deux) pour maximiser les avantages fiscaux reliés à chacun de ces types de placements. C’est du cas par cas. Par contre, vous découvrirez les grandes lignes plus bas.

Important: Rappelez-vous que vous avez jusqu’au 1er mars 2010 pour cotiser à votre REER et bénéficier de la déduction fiscale pour l’année fiscale de 2009. De plus, le maximum de vos droits REER en 2009 est de 18% de vos revenus admissibles bruts (jusqu’à concurrence de 21,000$), en plus de tous vos droits REER inutilisés.

Voici pourquoi vous devriez plutôt opter pour le ‘REER’ cette année:

  • Vous avez eu un revenu intéressant en 2009 et prévoyez que votre revenu de retraite sera plus bas que cette année. En investissant dans votre REER cette année, vous aurez un remboursement d’impôts plus important sur chaque dollar investi dans votre REER que l’impôt que vous aurez à payer à la sortie de vos fonds, ce qui veut dire que vous faites PLUS avec votre argent, grâce au report d’impôts.
  • Vous avez eu une année exceptionnelle, avec des revenus plus élevés qu’à l’habitude (vente d’immeuble, d’entreprise, etc.) et aurez une facture d’impôts exceptionnelle à payer bientôt: c’est le temps de prendre vos droits de cotisations REER inutilisés et accumuler des sommes en vue de la retraite, plutôt que de payer ces mêmes sommes (ou presque) en impôts!
  • Parce qu’il est important pour vous d’avoir des revenus intéressants à la retraite et que vous désirez vivre pendant votre « retraite » ; non pas seulement « survivre », n’est-ce pas ?
  • Vous avez déjà le maximum dans votre CELI (5000$ par année, par personne, depuis 2009) et désirez faire progresser votre épargne à l’abri de l’impôt

Voici pourquoi vous ne devriez PAS cotiser à votre REER cette année et devriez plutôt opter pour un CELI:

  • Vous voulez épargner pour des projets à moyen terme et prévoyez retirer ces sommes sous peu. 

  • Vous prévoyez avoir une augmentation considérable de vos revenus au cours des prochaines années: disons que vous gagniez 50,000.00$ en 2009 et prévoyez avoir des revenus beaucoup plus élevés au cours des prochaines années (promotion, croissance de l’entreprise, vente d’immeubles, d’entreprise(s),  etc.), le taux d’imposition que vous payez sur vos revenus sera alors plus élevé à ce moment. Dans cette optique, si vous voulez vraiment maximiser votre remboursement d’impôts (en dollars et en pourcentage des sommes investies dans votre REER) vous pourriez peut-être investir dans votre CELI pour le moment, et ensuite transférer ces sommes dans votre REER, alors que vous aurez des revenus (et un taux d’imposition) beaucoup plus élevés. 

  • Vous avez un fond de pension à prestation déterminée (enseignants, policiers, militaires, etc.) ou vous prévoyez gagner PLUS à la retraite que ce que vous gagnez maintenant (en additionnant les revenus de votre fond de pension, de la Régie des Rentes du Québec, la Pension de Sécurité de la Vieillesse (PSV) et la sortie de vos REER); vous devriez alors investir dans votre CELI ou dans des placements non enregistrés, pour éviter une imposition de vos revenus encore PLUS élevée qu’actuellement!

Bien sûr, ces quelques points sont importants mais ne sont pas des recommandations en tant que tel! Vous devriez bien sûr évaluer votre situation personnelle et professionnelle à l’aide de votre conseiller financier.

Si vous prévoyez investir ou envisagez d’investir dans votre REER et/ou votre CELI cette année, je vous invite à me contacter dès maintenant pour obtenir une consultation GRATUITE!

Vous pouvez me rejoindre au 418-266-7290 facilement, ou me laisser un message afin d’obtenir un retour d’appel très rapidement

Maintenant, voici les MEILLEURS taux d’intérêts disponibles pour vous (en date du 19 janvier 2010), pour tous les taux d’intérêts garantis (CPG et placements rachetables).

Note: Tous ces taux sont offerts par des institutions financières fortes financièrement et  sont inscrites à la SADC (Société d’Assurance Dépôt du Canada), qui couvre vos dépôts jusqu’à concurrence de 100,000$, par institution financière, par personne, advenant une faillite d’une telle institution. Bref, votre capital est garanti à 100% et ce jusqu’à un dépôt de 100,000$.

Meilleur Taux Garanti 1 an : 1.40%

Meilleur Taux Garanti 2 ans: 2.25%

Meilleur Taux Garanti 3 ans: 2.75%

Meilleur Taux Garanti 4 ans: 3.25%

Meilleur Taux Garanti 5 ans: 3.75%

Meilleur Taux garanti 10 ans: 4.80%

*** Tous ces taux sont offerts pour les placements CELI, REER et comptes non-enregistrés. Certaines conditions et restrictions s’appliquent. Veuillez vous renseigner pour plus de détails en contactant le bureau d’Olivier Paré – sans engagement et sans risque – au 418-266-7290.

De plus, vous pourriez obtenir les taux suivants pour des placements à taux d’intérêts garantis, RACHETABLES en TOUT TEMPS (aucun nombre de jours minimum), et ce sans AUCUN frais ni AUCUNE pénalité:

CELI: 2.00%

REER: 1.20%

Finalement, si vous voulez vous assurer de faire croître votre portefeuille de placements en 2010, je vous invite à vous inscrire GRATUITEMENT à ma Formation gratuite qui aura lieu sous peu.

Rendez-vous au www.MaStrategieFinanciere.com/formation pour réserver votre place rapidement !

Personnellement dévoué à vous aider à atteindre la Liberté et la Sécurité financière,

Olivier Paré

Conseiller Financier et Président,

Investissements Olivier Paré Inc.

Tél.: 418-266-7290

Fax: 418-948-9110

Courriel: olivier@mastrategiefinanciere.com

Site Internet: www.MaStrategieFinanciere.com

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(2) Commentaires


  1. Pierre-Olivier
    20 janvier 2010 à 19 h 29 min

    Salut Olivier,Je ne suis pas convaincu que la 1re raison évoquée quant au REER soit toujours pleinement valide. Même si mon taux d'imposition à ma retraite est plus gros que mon taux actuel, je préfère largement toucher mon remboursement immédiatement et l'investir pour le faire croître année après année à l'abri de l'impôt plutôt que de verser une somme considérable d'argent dans les coffres du gouvernement. Mon remboursement connaîtra une croissance moyenne des marchés boursiers sur une longue période alors qu'en ne cotisant pas, je n'ai aucun remboursement, et, par conséquent, je ne peux qu'espérer quant aux tables d'impositions futures! Comme le dit l'adage, 1 tiens vaut mieux que 2 tu l'auras! Qu'en penses-tu?Le mieux reste toujours de cotiser au maximum autant au REER qu'au CELI quand on en a les moyens... D'ailleurs, j'aimerais avoir ton opinion quant au moment de cotiser à chacun. Est-ce préférable selon toi, de cotiser d'abord au REER et ensuite au CELI ou l'inverse?Salutations, Pierre-Olivier

  2. mastrategiefinanciere
    21 janvier 2010 à 8 h 37 min

    Bonjour Pierre-Olivier,Merci de ton commentaire. Il est très intéressant car il nous amène à aller encore plus loin.En effet, certaines variables vont faire en sorte que oui, il serait tout de même avantageux d'investir dans son REER même si son taux, à la retraite (pour quelqu'un qui est très jeune) sera plus élevé que maintenant.Ce que je veux surtout dire en fait, c'est que si vous avez un revenu X et que d'ici 2-3 ou 5 ans vous prévoyez avoir un salaire beaucoup plus intéressant... il serait plus avantageux pour vous d'investir dans votre CELI, et dans quelques années alors, (une fois que votre taux d'imposition sera beaucoup plus élevé), sortir ces liquidités puis là, les investir dans le REER.C'est fréquent que quelqu'un double son salaire (et son taux d'imposition en quelques années seulement).Donc, est-ce vraiment tout le monde qui peuvent doubler un remboursement d'impôt, en l'investissant et en le doublant en quelques années, sans risque considérable? Ça reste à voir...Bien sûr, si le CELI est déjà rempli pour les 2 conjoints (s'il y a lieu), à leur maximum, et il y a encore des sommes importantes à investir, le REER devrait être considéré fortement.De toute façon, tous ceux qui épargnent plus de 10,000$ annuellement ont un taux d'imposition assez élevé pour justifier leur cotisation REER !Bien sûr, comme tu dis, le mieux est toujours d'investir dans les deux, c'est certain.En fait, j'ai toujours dit qu'on devrait épargner au maximum, selon nos moyens bien sûr, et sans se "priver" nécessairement; par contre, la façon dont on le fait peut faire toute la différence sur notre rendement Net. C'est du cas par cas et c'est pour cette raison qu'il est important d'analyser chaque situation différente.Dernièrement, pour répondre à ta question, j'aurais tendance à t'inviter à m'appeler pour en discuter de façon plus précise afin que j'aie un portrait plus global de ta situation financière.Pour l'intérêt des lecteurs, je te dirais tout de même que bien sûr, une stratégie intéressante qui Maximise le vraiment ton investissement, tu pourrais commencer, au début de chaque année (et ce, avant la fin février) à investir dans ton REER, en prenant la déduction fiscale pour l'année précédente.Tu recevras le remboursement d'impôt quelques mois ensuite. Ce remboursement devrait être investi dans le CELI, pour ensuite progresser, lui aussi, à l'abri de l'impôt.Ceci est une stratégie fiscale très intéressante et qui, si l'on fait les calculs, ta vaudra une fortune dans quelques années, si tu le fais annuellement!Bien sûr, ce n'est pas une recommandation pour toi, mais plutôt un opinion. Il serait beaucoup plus facile de l'évaluer en ayant une vision plus globale de ta situation.Je t'invite, si tu le désire, à m'appeler au 418-266-7290 sans engagement afin d'en discuter. Je suis certain que l'on aura beaucoup de choses à se dire!Cordialement,Olivier ParéPS: Si tu investis vraiment plutôt dans des actions qui te procurent un gain en capital ainsi qu'un revenu de dividendes (mais peu de revenu d'intérêts), il serait encore plus important pour toi de faire un calcul. Car n'oublie pas que ton gain en capital est imposable seulement à 50%... par contre, s'il est investi dans ton REER, tu seras imposé sur 100% de ce gain, à la retraite, plutôt que de seulement 50% !Il sera normalement plus avantageux, à court terme, d'investir ces actions dans le REER. Si on voit plus loin devant, à la retraite tu seras normalement désavantagé!À suivre!

Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !