Déc162009
Après 2 années assez turbulentes sur les marchés, plusieurs se demandent (et croient) qu’enfin, nous nous en sommes sortis et que tout sera rose pour les mois et les années à venir sur les marchés. 

Malheureusement, ce n’est pas ce que croient les experts. Plusieurs croient que oui, nous sommes sortis de la récession. 

Par contre, plusieurs experts croient aussi que nous aurons droit à un autre recul important au cours des prochains mois et des prochaines années. 

Il faut prendre notre mal en patience, investir intelligemment, selon nos besoins et selon le risque que l’on est prêt à prendre. Ceux qui seront disciplinés, bien informés et stratégiques réussiront à sortir de cette période gagnants; j’en suis convaincu! 

Pour aller plus dans les détails, laissez-moi vous expliquer le point de vue de monsieur Mohamed El-Erian, en entrevue dans la revue FORTUNE dans l’édition de Décembre 2009. 

Monsieur El-Erian, après une carrière de 15 ans avec le « Fond Monétaire International » (le fameux FMI), a joint « Pimpco » il y a 10 ans et gère le fond d’obligations des marchés émergents. 

Selon Mohamed El-Erian, le 3e trimestre de 2009 aura eu une croissance économique (aux États-Unis) de 2,5% et probablement dans les 3% pour le 4e trimestre. 

La question qu’il se pose est « Est-ce que nous conserverons cette croissance en 2010? » Malheureusement, selon lui, ce sera difficile. 

Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas de sources permanentes de croissance économique. Nous avons eu le plus gros « stimuli » dans l’histoire, fiscalement et monétairement parlant et nous ressentons les bénéfices de ces stimulis actuellement. 

Beaucoup de choses sont arrivées dans les derniers mois grâce à ces stimulis, que ce soit la consommation plus élevée que prévue des consommateurs ou les achats des entreprises pour renouveler leur stocks, etc. 

Par contre, cette consommation ne sera PAS permanente, dû au fait que le taux de chômage « officiel » est de 10.2%; par contre, en réalité, selon monsieur El-Erian, le taux de chômage réel est plutôt de 17,5%. 

Aussi, les maisons américaines, qui étaient littéralement des « ATM », où vous pouviez aller chercher toute la liquidité que vous pouviez avoir de besoin n’existent plus! 

L’équité sur les maisons (la différence entre la valeur marchande des propriétés et le montant de l’hypothèque) n’est pratiquement plus présente et le financement, qui était vraiment facile à obtenir aux États-Unis n’est plus et ce ne sera plus. 

Une légifération du système financier aux États-Unis s’est faite et continuera d’être faite; ce qui veut dire que la façon principale de consommer pour les Américains (via le crédit) n’existe pratiquement plus.C’était différent au Canada, le système financier était déjà mieux légiféré. Par contre, nous sommes encore touchés énormément par ce qui arrive chez nos voisins du Sud!

Un changement dans la façon de consommer est présentement entrain de se produire aux États-Unis. 

Oui, ce changement aura beaucoup de positif, à moyen terme (d’ici 5 ans, selon lui). Par contre, à court terme, pendant que ces changements se produisent, ça risque de frapper très fort, selon Monsieur El-Erian. 

Selon lui encore, dû aux liquidités immenses investies dans le système financier par les gouvernements, nous aurons à affronter un risque d’inflation d’ici la fin de l’année prochaine (2010); inflation où la plupart des gens ne sont pas préparés! 

Alors, pour l’investisseur moyen (ce qui veut dire, un investisseur qui n’est PAS institutionnel!), quoi faire et comment investir ces actifs ? 

Selon Monsieur Mohamed El-Erian, vous devez avoir une répartition d’actif qui est en prévision de ce qui s’en vient; non pas en fonction de ce qui est passé! Vous devez trouver le bon véhicule pour exprimer cette répartition d’actif. 

La fameuse notion qui dit que « tant que vous êtes diversifié, c’est assez » n’est plus vrai.
Par où commencer ? 

Selon Monsieur El-Erian, vous devez commencer par avoir une claire identification de vos OBJECTIFS, face à vos investi
ssements.
 

Vous devez savoir quels sont vos objectifs financiers face à vos investissements et être aussi très clair face au risque et face aux erreurs que vous êtes prêt à tolérer. 

Court Vidéo 

J’ai réussi à trouver, suite à ma lecture, un court vidéo avec monsieur Mohamed El-Erian, en entrevue avec CNBC, auquel vous pouvez accéder ici. 

Cette entrevue a été réalisée le 15 Janvier dernier, avant le rebondissement des marchés boursiers, en mars. C’est très intéressant de voir les prédictions que cet homme avait AVANT le regain boursier!

Dévoué à vous aider à atteindre la LIBERTÉ et la SÉCURITÉ financière,

Olivier Paré
« Coach Financier », Conseiller Financier
et Président, Investissements Olivier Paré Inc.
Tel.: (418) 266-7290
Fax : (418) 948-9110
Courriel: olivier@MaStrategieFinanciere.com
Site internet: www.MaStrategieFinanciere.com

***
Suivez-moi sur Facebook!
http://www.facebook.com/pages/Quebec-QC/Ma-Strategie-Financiere/173566097410
***
Suivez-moi sur Twitter!
http://www.Twitter.com/MaStrategie
***
Suivez-moi sur LinkedIn!
http://www.LinkedIn.com/in/OlivierPare
***

,

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !