Déc092009
Au cours des prochaines semaines et ce, jusqu’à la fin février 2010, le fameux mot « REER » sera affiché, entendu et vu partout!
Mais au bout du compte, est-ce réellement ce qu’il vous faut, un fameux « REER »?
Malheureusement, on entend trop souvent des gens catégoriser le REER comme étant « bon » ou « mauvais ». En fait, on ne peut pas le catégoriser ainsi. C’est vraiment du cas par cas, selon votre situation actuelle, vos objectifs et votre situation future.
Pourquoi il ne serait PAS nécessirement avantageux d’investir dans un REER pour vous:
  • Parce que vous avez des revenus bas (personnellement, c’est rare que je conseille à quelqu’un d’y investir avec un revenu inférieur à 39,000$)

 

  • Parce que vous pourriez avoir besoin de ces sommes avant la retraite, parce que vous avez un bon fond de pension, ce qui fera en sorte que vous gagnerez presque le même revenu une fois rendu à la retraite (si on additionne la RRQ et la PSV à votre fond de pension et que vous aurez un revenu semblable à actuellement) 
  • Si vous gagnez un revenu X présentement (disons 50,000.00$) mais que vous êtes entrepreneur et prévoyez gagner un montant considérablement plus élevé (par exemple 150,000.00$) sous peu, je vous conseillerais de garder vos droits pour ce moment!

 

 
Pourquoi devriez-vous investir dans un REER plutôt que dans un CELI ou un placement hors-reer :
  • Parce que vous avez des revenus élevés, vous n’avez pas de bon fond de pension et vous prévoyez avoir des revenus inférieurs à présentement lors de la retraite.

 

  • Vous aurez donc une « déduction » pour les montants investis dans votre REER avec un taux d’imposition PLUS élevé que le taux d’imposition que vous paierez lors de la sortie de vos fonds, à la retraite.

 

 
L’imposition des placements est un des facteurs CLÉS pour maximiser le rendement de votre portefeuille.
Dans cette optique, j’ai mis sur mon blog le TABLEAU des taux d’imposition marginaux applicable aux résidents du Québec, en 2009.
Je vous invite à le consulter!
Vous pourrez constater que si vous avez des placements HORS-REER, outre que dans un CELI, le type de revenus de placements que vous y tirez est crucial.
Par exemple, vous vous rendrez compte que si vous gagnez des dividendes canadiens ordinaires et que vous gagnez entre 81,265.00$ et 126,264.00$, vous paierez un taux marginal de 33,22% sur ces revenus.
Par contre, si ces mêmes revenus seraient des revenus d’intérêt, vous auriez un imposition de plus de 10% supplémentaire à payer sur ces sommes.
Avant d’investir toute somme, prenez la peine de bien réfléchir et vous informer au sujet des conséquences fiscales.
Personnellement, je le fais automatiquement, sans que personne me le demande, lorsqu’un c
lient me consulte. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde…
SECRET NUMÉRO 1: En cette fin d’année « fiscale », j’aimerais porter à votre attention quelque chose de TRÈS IMPORTANT qui vous touche peut-être…
N’investissez PAS de montant considérable dans un fond MUTUEL non- enregistré avant la fin de l’année fiscale 2009.
Pourquoi? Parce que les fonds mutuels redistribuent leur profits de l’année entière le 31 décembre de chaque année. Que vous ayez investi le 21 décembre, ou le 1er janvier, vous aurez le même impact fiscal.

Évitez donc d’investir dans un fond mutuel non-enregistré en cette fin d’année; cette action pourrait vous coûter TRÈS cher en impôt, surtout considérant les résultats boursiers de cette année!

N.B.: Les fonds distincts ne sont PAS touchés par cette règle de distribution. Vous serez imposé seulement au prorata du nombre de jour dans l’année où vous étiez porteur d’unités (ou si vous préférez, de « parts »).
SECRET NUMÉRO 2: Si vous avez investi dans votre CELI déjà, et que vous prévoyez avoir besoin de ce montant, à court terme en 2010, je vous invite à le retirer DÈS MAINTENANT.

Pourquoi? Parce que si vous le désirez, vous pourrez réinvestir à nouveau ce 5,000.00$ en 2010.
Par contre, si vous faites un retrait en 2010 de votre CELI, vous devrez attendre alors en 2011 pour pouvoir le réinvestir!

Et VOUS? Qu’avez-vous apprit dans cet article qui pourrait vous permettre de diminuer l’impôt sur vos placements DÈS CETTE ANNÉE ? N’hésitez pas à inscrire vos commentaires au bas de cette question, me poser vos questions ou partager cet article avec vos connaissances, amis, associés, etc.

Cet article a été écrit à titre informatif seulement et ne représente PAS des conseils financiers. L’auteur de cet article ne peut être tenu responsable de quoi que ce soit suite à la lecture de cet article.

Dévoué à vous aider à atteindre la LIBERTÉ et la SÉCURITÉ financière,

Olivier Paré
« Coach Financier », Conseiller Financier
et Président, Investissements Olivier Paré Inc.
Tel.: (418) 266-7290
Fax : (418) 948-9110
Courriel: olivier@MaStrategieFinanciere.com
Site internet: www.MaStrategieFinanciere.com

***
Suivez-moi sur Facebook!
http://www.facebook.com/pages/Quebec-QC/Ma-Strategie-Financiere/173566097410
***
Suivez-moi sur Twitter!
http://www.Twitter.com/MaStrategie
***
Suivez-moi sur LinkedIn!
http://www.LinkedIn.com/in/OlivierPare
***

,

Articles connexes


À propos de l'auteur


Oliver Pare

Olivier Paré est président d’AVEGO Groupe Financier, cabinet en assurance de personnes, et détenteur d'un permis comme représentant en épargne collective. Lecteur assidu et passionné par le monde de la finance, Olivier met toutes ses connaissances et sa persévérance au service de ses clients depuis plusieurs années. Vous pouvez rejoindre M. Paré par téléphone au (418) 266-7290 ou sans frais au (855) 266-7290.

(0) Commentaires


Laisser un commentaire

Moonshine Alexandra Grace Freshchest Megastar Vibrant
premade-image-03

L'infolettre AVEGO

Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre La chronique Ma Stratégie Financière.

Vous avez souscrit avec succès à notre infolettre !